Bilingual reading – Wed 6th May 2015

A bilingual reading by poets in Paris at L'Atelier Librairies

A BILINGUAL READING – WED 6TH MAY 2015  – 7:30 PM
L’ATELIER LIBRARIES and the Paris literary journal UPSTAIRS AT DUROC present a bilingual reading by the poets Vincent BROQUA and Carol WATTS. Join us at L’Atelier Librairies, 2 bis rue du Jourdain, 75020 PARIS (Tél. 01.43.58.00.26). Métro Jourdain.

ABOUT THE POETS:
CAROL WATTS lives in London, where she directs the Contemporary Poetics Research Centre at Birkbeck College. Her poetry includes the collections Sundog (Veer Books, 2013), Occasionals (Reality Street Editions, 2011), Wrack (Reality Street Editions, 2007) and the artist’s book of prose chronicles alphabetise (2005). Among her chapbooks are the series When blue light falls (Oystercatcher, 2008, 2010, 2012), this is red (Torque Press, 2009) and the sonnet sequences Mother Blake and brass, running (2006), both with Equipage. She often works collaboratively, most recently with George Szirtes on an exchange called 56. She is currently developing a project for live performance and vinyl called T.R.E.E. with the sound artist Will Montgomery, made from creaking trees and rare earths.

VINCENT BROQUA is a writer, translator and Professor of North American literature and arts at the Université de Paris 8 Vincennes Saint-Denis. He is a member of the collective Double Change and co-editor of the multilingual journal Quaderna. His most recent publication is Récupérer (Les petits matins, 2015). Other titles are : Anne Waldman, Archives, pour un monde menacé (transl. and postface V. Broqua) (Joca Seria, 2014); A partir de rien :esthétique, poétique et politique de l’infime (Michel Houdiard, 2013); même = same (sui generis) (Contrat Maint, 2013); Thalia Field, Amateur d’oiseaux, côté jardin (transl. with O. Brossard and A. Lang) (Presses du Réel, 2013);Given (roman pour s.) (Contrat Maint, 2009); David Antin, Ce qu’être d’avant-garde veut dire (transl. with O. Brossard and A. Lang) (Presses du Réel, 2008).

CAROL WATTS vit à Londres où elle dirige le Contemporary Poetics Research Centre à Birkbeck, Université de Londres. Ses recueils de poésie sont : Sundog (Veer Books, 2013) ; Occasionals (Reality Street Editions, 2011) ;Wrack (Reality Street Editions, 2007); la série When blue light falls (Oystercatcher, 2008, 2010, 2012) ; this is red(Torque Press, 2009), les séquences de sonnets Mother Blake et brass, running (tous les deux chez Equipage) ; et un livre d’artiste et de chroniques en prose, alphabetise (2005). Elle travaille régulièrement en collaboration avec d’autres poètes, dernièrement avec George Szirtes au cours d’un échange intitulé 56. En ce moment, elle développe un projet pour perfomance live et vinyle appelé T.R.E.E. avec l’artiste sonore Will Montgomery, et qui utilise des terres rares et des grincements d’arbre.

VINCENT BROQUA est écrivain, traducteur et Professeur de littérature et arts nord-américains à l’Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis. Il est membre du collectif Double Change et co-rédacteur de la revue multilingueQuaderna. Sa publication la plus récente est Récupérer (Les petits matins, 2015). Il a aussi fait paraître : Anne Waldman, Archives, pour un monde menacé (tr. et postface V. Broqua) (Joca Seria, 2014) ; A partir de rien :esthétique, poétique et politique de l’infime (Michel Houdiard, 2013) ; même = same (sui generis) (Contrat Maint, 2013) ; Thalia Field, Amateur d’oiseaux, côté jardin (tr. avec O. Brossard et A. Lang) (Presses du Réel, 2013) ;Given (roman pour s.) (Contrat Maint, 2009) ; David Antin, Ce qu’être d’avant-garde veut dire (tr. avec O. Brossard et A. Lang) (Presses du Réel, 2008).